vendredi 7 décembre 2007

L'intensité et la douleur

Voici ma version de la douleur...

Naël est né il y a 16 mois et dès sa naissance j'ai compris qu'il y avait chez ce bébé quelque chose de spécial.
J'avais lu que souvent les bébés dormaient tranquillement lors de leur 1ère nuit, fatigués qu'ils étaient de ce passage à une vie hors du ventre douillet de leur maman.
Il n'avait pas l'air fatigué du tout!!! 3h de sommeil pour cette première nuit!
Le reste du temps il pleurait.

Quand il a eu 16 jours, soit l'age théorique où débutent les fameuses coliques il s'est mis à hurler.
Les parents de BABI savent de quoi il s'agit; ce ne sont plus des pleurs très intenses, ce sont de véritables hurlements que personne ne peut ignorer, de ses parents aux voisins , voire même aux passants qui se promènent 2 étages plus bas!
Naël devenait rouge-tomate et s'époumonait.

Nous vivions donc un moment très difficile, Naël dormait 3h à 4h la nuit et faisait des micro-siestes la journée, en tout il dormait 6h à 8h/24h... Le reste du temps il pleurait, hurlait ou tétait. Bien sûr il refusait intensément d'être déposé.
J'étais persuadée qu'il souffrait de quelque chose de plus fort que les classiques coliques.
Je me sentais seule contre le monde entier. "Il a ses coliques, ça passera!"
Oui, mais non!

En discutant de tout ça sur un forum, une quebecquoise me raconta que dans son pays quand un bébé hurle et ne dort pas on conseille à la maman d'arréter de consommer des produits laitiers.
Je vis ça comme un véritable sacrifice mais je décidais d'essayer.
Au bout de 3 semaines Naël s'est détendu, il criait encore souvent mais dormait plus, et ses selles vertes disparurent.
Il était donc intolérant aux PLV.

Pendant 1 an j'ai fait un régime d'éviction très strict, aucun produit laitier, pas de boeuf, pas de veau, pas d'oeufs, moutarde, ail, thym... Son tube digestif est très sensible...!
Naël s'est mis à dormir beaucoup plus, 7h à 9h la nuit et 3/4d'h 2 fois/jour dans la journée.
Il restait très intense dans son comportement: collé au sein, impossible de le lacher, toujours en mouvement, impossible de le faire dormir seul...
Il restait ce problème du sommeil; réveils toutes les heures, à chaque fin de cycle!
A tout le reste j'ai pu m'habituer, il est super actif, c'est comme ça: il est éveillé, il reste collé tout le temps: il a besoin de contact, il dort avec nous: OK, ça passera! Mais passer des nuits aussi difficiles, ne jamais savoir si on va devoir se réveiller 8 fois, 10 fois ou plus, non!
Je continuais à penser que quelque chose n'allait pas!

En effet... Il était bien plus sensible aux PLV que je ne le pensais. Les animaux d'élevage mangent des compléments alimentaires qui contiennent du lait en poudre, Naël est dérangé par le peu de lait qui peut passer de cette viande à son tube digestif via mon lait!!
Je me mets donc au régime végétal pour quelques jours histoire de vérifier ma nouvelle théorie... (depuis sa naissance j'ai cherché, cherché et recherché!)
En moins d'une semaine voilà mon intense qui se met à dormir 3h de suite et à faire 3 siestes/jour! Il ne se réveille plus que 3 à 4 fois/nuit, s'agite moins dans tous les sens, commence à pouvoir rester seul quelques minutes, ne hurle plus à chaque fois que je quitte la pièce.

Je suis donc depuis 3 mois au régime le plus strict possible, je chasse les PLV les mieux cachées, rien ne passe.
Après maintes tentatives homéopathiques, ostéopathiques et autres spécialités nous tentons l'étiopathie. Pour la première fois depuis la naissance de Naël un professionnel de santé trouve absolument évident qu'un enfant qui ne dort pas a mal quelque part. C'était ma théorie depuis le tout début. Elle nous écoute, nous rassure, ne juge pas, elle masse le ventre de Naël qui se laisse faire! En 3 séances Naël arrive à dormir 5h d'affilée la nuit. Il est aussi plus agréable la journée et en début de soirée.

Il y a 2 semaines pour la première fois de sa vie notre bébé sur pattes a une très grosse fièvre: 39,8! Il a une grosse rhinopharyngite et une double otite.
Il dort exactement comme d'habitude, premier sommeil de 4h puis 2 ou 3 réveils espacés de 1h30 à 2h. Rien, une double otite ne lui fait rien!
Là je commence à me dire que les douleurs qui le rendent si actif, si raleur, si insomniaque sont plus fortes qu'une double otite! La théorie se confirme.
Au moment de ses problèmes ORL j'ai commencé une cure de viatmine B pour me rebooster un peu. Dès le 2ème jour il a eu une nuit horrible, se réveillant toutes les 1/2h, gémissant, se tortillant... On a mis ça sur l'otite.
Je me suis rendue compte avant hier que les comprimés de vitamines contiennent du lait.
La boucle est bouclée!
Il a une énorme inflammation du tube digestif, due à la présence d'une infime quantité de lait de vache passé dans mon lait. Il se tord de douleur toutes les nuits, on se croit revenus 1 an en arrière! Il ne dort plus, les siestes sont quasi impossibles.
Il ne dort qu'avec le téton dans la bouche, collé tout le reste du temps, il est hyperactif, rale dès que quelque chose ne se passe pas comme il voudrait, n'écoute rien, se roule par terre, etc, des symptomes que les parents de BABI connaissent par coeur!

Voilà mon témoignage. Je suis convaincue qu'un bébé qui n'a jamais dormi, qui s'est depuis toujours réveillé toutes les nuits, qui passe son temps à raler, qui est comme un boulet accroché à sa maman, etc a forcément quelque chose qui le dérange.
D'ailleurs en repassant sur le site du Dr Sears c'est bien ce que j'ai pu lire.
L'hyperactivité, l'éveil considérable dont il font preuve, l'hypersensibilité et tous les autres critères énumérés par le fameux pédiatre des intenses peuvent tous être reliés à la notion de douleur, ils peuvent en être des conséquences.

4 commentaires:

Epuisella a dit…

Extraordinaire ce témoignage... Un grand merci Amabel!
Aurais-je le courage de tenter l'expérience avec rigueur... Pour la santé de mon fils, je le devrais, mais ai-je encore cette énergie.
Naël a-t-il subit des tests cliniques?

Lynette a dit…

Quel témoignage en effet. Je ne sais pas non plus si j'aurai été capable de tout ça...

Amabel a dit…

Naël a fait les test allergo à 1 an, tous négatifs!!
L'allergologue m'avait prévenue: les tests ne sont pas très fiables; il m'avait dit de me fier à mes observations et de ne surtout rien changer si les tests étaient négatifs.
En réalité, je n'ai pas tellement le choix: soit régime strict, soit impossible de dormir la nuit, comme en ce moment... il faut 15j à 3 semaines aux PLV pour quitter complètement le corps, le moindre écart se paie longtemps!!
Les résultats obtenus aident à continuer le régime, je vous assure!

Louise a dit…

Bonjour Amabel,

Suzie qui a 10 mois présente les mêmes symptomes, nous étions jusqu'alors sur 2 pistes distinctes : l'allergie aux PLV et une oesophagite (RGO) mais en fait les 2 sont liés bien sûr! Suzie est également allaitée.
Comment celà à évolué depuis ces 2 années? Pourquoi ne pas avoir arreté l'allaitement plus tôt pour vraiment controler l'éviction de PLV? Naël est-il toujours intolérant?